Hello, French addict !

Charlotte Sometime

CHARLOTTE SOMETIME

L’aventure CHARLOTTE SOMETIME commence en 2008 pour Charlotte Rivière quand elle décide de créer sa propre marque après avoir enseigné plusieurs années dans une école de mode. Les saisons et les collaborations se succèdent et les récompenses suivent : première lauréate du Grand Prix du Printemps Nation en 2010, créatrice de l’année au Who’s next en 2011. Charlotte a une vision artisanale de la création, aux antipodes d’une mode vite consommée, vite oubliée. Ainsi, elle accorde la plus grande attention à ses conditions de fabrication et fait réaliser ses collections dans le respect d’une production soignée, où la qualité des matières et des finitions est fondamentale


5 questions au créateur

Qui es-tu ?
Charlotte, la trentaine, passionnée par les jolies matières, la musique & l'Islande. J'ai créé la marque charlottesometime il y a maintenant 8 ans.

3 adjectifs pour définir ton univers ? 
Atemporel, qualitatif & sentimental.

Où trouves-tu l'inspiration ?
Principalement dans la nature & la musique : Je suis fascinée par les animaux de la nuit, les marais, le ciel étoilé, la brume sur l’eau, la danse des chauves-souris à la tombée de la nuit. Toutes mes collections sont liées à ça. Je voyage également dès que je le peux, dans des pays où la nature est omniprésente (Islande, Nepal, Norvege, etc...) La musique est aussi essentielle. Je travaille toujours dans une ambiance musicale que je choisis. En période de création, j’ai 3 à 5 cd qui passent en boucle. Le reste du temps, j’écoute des nouveaux groupes, je m’informe longuement, et sors énormément dans les salles de concerts.

Où fabriques-tu tes créations ?
Toutes mes pièces sont fabriquées en France, sauf la maille tricotée en Roumanie. Une partie est réalisée au showroom, notamment un peu de tricot main & machine - Le reste est fabriqué entre Paris, Tours & Lyon.

Pourquoi le Made in France ? 
Depuis 2008, je travaille avec les mêmes fabricants & quand on commence, la proximité est essentielle. C'était donc par logique & facilité que j'ai commencé avec le Made in France. Cela me semblait fou pour une jeune marque de commencer à fabriquer à l'autre bout du monde. Par la suite,  les quantités augmentant, j'aurais pu délocaliser à l'étranger, mais je refuse de faire produire à l'autre bout du monde : la pollution, les coûts de transport, le suivi plus compliqué, etc... Mes fabricants sont des partenaires, et non des fournisseurs. Sans eux, la marque n’existerait pas - c'est donc également une relation de confiance que nous avons établi depuis les débuts de la marque & je sais que je peux compter sur eux.

Résultats 1 - 18 sur 18.
Résultats 1 - 18 sur 18.